dimanche 12 mars 2017

Poivre grossièrement moulu ou texte grossièrement traduit ?


On lit sur l'étiquette d'un contenant de poivre commercialisé par Kirkland Signature la marque maison de Costco Wholesale Corporation : Coarse Ground Malabar Black Pepper / Poivre grossièrement moulu de Malabar
Texte grossièrement traduit...
 Y en a qui ont ben d'la misère avec l'ordre des mots en français ! Particulièrement l'ordre des compléments de nom. J'ai consacré tout un chapitre dans Le français québécois entre réalité et idéologie (Presses de l'Université Laval, 2017) à la piètre qualité des traductions des textes des emballages de produits de consommation courante au Québec. En voilà un nouvel exemple.
Pourquoi disjoindre « poivre » et « de Malabar », puisqu'il s'agit de l'origine géographique de ce produit ? « Poivre de Malabar » se distingue, de par son origine, de « poivre de Ceylan », de « poivre de Madagascar », de « poivre de Sarawak », etc.
Pourquoi Black dans Black Pepper a-t-il disparu, alors qu'on sait qu'il y a des poivres noirs, des poivres verts et des poivres blancs ?
En fait l'étiquette de Kirkland Signature devrait se lire de la manière suivante : Poivre noir de Malabar grossièrement moulu.
Il est étonnant qu'une entreprise aussi puissante que Costco ne soit pas capable de fournir des traductions correctes à ses clients canadiens francophones. L'entreprise va ouvrir prochainement un premier entrepôt en France. Il sera intéressant de voir là-bas quelle sera la qualité des textes des emballages de ses produits.

Mots-clés : traduction anglais-français; qualité de la traduction; Québec; France; ordre des mots; ordre des compléments de nom; Costco Wholesale Corporation; Kirkland Signature.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire