mardi 25 avril 2017

Comment traduire « Fake News » ?

L'anglicisme fake news se traduit couramment par « fausse information », « fausse info », « information trompeuse », « info trompeuse », « désinformation  », « info bidon » (familier) ou encore « intox » (familier). 
Une « fausse nouvelle » n'est pas forcément intentionnelle. Il peut s'agir d'une erreur. Une fake news est une information délibérément faussée dans le but d'influencer l'opinion. Par conséquent le meilleur équivalent est « information trompeuse » ou « info trompeuse » (familier). Le mot « contrevérité » peut aussi être adéquat dans certains contextes.
Mots-clés : traduction anglais-français; fake news; fausse nouvelle; fausse information; fausse info; information trompeuse; info trompeuse; info bidon; intox; contrevérité.

mercredi 19 avril 2017

Doit-on dire « Préparez-vous à arrêter » ou « Soyez prêt à vous arrêter » ou autre chose encore ?


Au Québec, on voit sur les routes des panneaux avec l'inscription « Préparez-vous à arrêter ». On les trouve généralement comme signalisation avancée d'un feu de circulation ou d'un passage à niveau sans barrière. En fait cette formulation est critiquable à double titre.

Tout d'abord c'est un calque de l'anglais « Be prepared to stop ». Entre « se préparer à » et « être prêt à », il y a une nuance importante. « Se préparer à » semble indiquer qu'on doit s'arrêter à chaque fois qu'on passe par là; « être prêt à », seulement le cas échéant (lorsque le feu est rouge ou lors du passage d'un train). Ensuite l'emploi absolu du verbe « arrêter » n'est pas de la meilleure langue.

Une traduction plus idiomatique serait quelque chose comme « Soyez prêt à vous arrêter » ou, mieux encore, « Attention, feux de signalisation », « Attention, passage à niveau non protégé ».

Mots-clés : français au Québec; signalisation routière; traduction anglais-français; calque; emploi absolu du verbe arrêter.