lundi 3 février 2014

Doit-on dire « famille reconstituée » ou « famille recomposée » ?

On observe dans la presse francophone canadienne un emploi fautif de la combinaison « famille reconstituée » au lieu de « famille recomposée ». La combinaison « famille recomposée » y représente 53 % des occurrences; « famille reconstituée », 47 %.

Dans la presse francophone européenne, « famille recomposée » représente 98 % des occurrences, « famille reconstituée », 2 %.

En français de référence, le verbe reconstituer signifie rétablir dans son état antérieur. La combinaison « famille reconstituée » ne peut donc désigner qu'une même famille qui se retrouve réunie après avoir été séparée pour diverses raisons (guerre, immigration, emprisonnement).

La combinaison « famille recomposée » désigne une famille composée d'une manière différente à la suite d'un divorce, d'une séparation, plus concrètement, une famille dans laquelle les enfants sont issus d'une union antérieure de l'un des parents.

Employer la combinaison « famille reconstituée » dans ce contexte est une impropriété.


Mots-clés : français québécois; impropriété; famille recomposée; famille reconstituée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire